FAQ

Avez-vous une question sur nidagravel®? Peut-être vous trouverez la réponse ci-dessous.
Vous pouvez toujours nous contacter.

Questions
  1. Où puis-je acheter des plaques nidagravel®?
  2. La dolomie convient-elle en tant que gravier de stabilisation pour plaques nidagravel®?
  3. Comment les plaques nidagravel® empêchent-elles la croissance de mauvaises herbes?
  4. Les plaques nidagravel® sont-elles sensibles à l'usure / vieillissement?
  5. Quelle est la situation au niveau d'un mélange ternaire?
  6. Le système de plaques nidagravel® est-il respectueux de l'environnement?
  7. Comment entretenir le revêtement de gravier des plaques nidagravel®?
  8. Quelle est la quantité de gravier nécessaire par m²?
  9. Quelques conseils concernant le gravier
  10. Quelle est la fonction de la toile géotextile?
  11. Quel est l'effet de sels de déneigement?
  12. Quel calibre de gravier faut-il utiliser?
Réponses
  1. Où puis-je acheter des plaques nidagravel®?

    Les plaques nidagravel® sont fabriquées en France. Pour des raisons d'efficacité de transport, nous travaillons avec des distributeurs, lesquels achètent le produit en grandes quantités.

    Sur simple requête de votre part (par téléphone, fax ou courriel), nous vous communiquerons les coordonnées du distributeur le plus proche de chez vous.

    Tel : +33 (0)3.27.44.70.00
    Fax : +33 (0)3.27.44.88.06

    Contactez-nous

    Retour vers le haut

  2. La dolomie convient-elle en tant que gravier de stabilisation pour plaques nidagravel®?

    Un type de gravier est toujours désigné par un nom (par exemple la dolomie) et un chiffre indiquant le calibre minimum et le calibre maximum du gravier (par exemple 5/15). Dans certains types de graviers, la fraction du calibre minimum est extrêmement faible (par exemple 0/5 pour la dolomie). Lorsque le calibre minimum est de 0, il est alors question de poussière de gravier.

    Le grand avantage de ce type de gravier réside en ce que le matériau de stabilisation formant le revêtement se fixe de lui-même, étant donné que tous les creux entre les gros grains de gravier se remplissent automatiquement de poussière de gravier.

    Ce type de gravier de stabilisation présente toutefois certains inconvénients:

    • Une perméabilité à l'eau fortement diminuée.
    • Par temps sec, la poussière de gravier se soulève au moindre passage ou sous l'effet du vent.
    • Par temps humide, les fines fractions de gravier collent aisément aux chaussures.
    • De la poussière de l'environnement reste collée au revêtement et n'est pas évacuée dans le sol, étant donné que le revêtement est peu perméable à l'eau. Il en résulte que la couleur du revêtement change au fil des années. Jaune au départ, le revêtement devient beige à brun.
    • Ce type de revêtement a également tendance à donner lieu à la formation de nids de poule et d'ornières, de sorte qu'un entretien régulier s'avère nécessaire.

    Un autre inconvénient de la dolomie réside en ce que cette roche est relativement tendre. Suite à un passage modéré à intensif sur le revêtement (par exemple de voitures), le gravier se désagrège et devient plus fin. Il en résulte que la couche de gravier devient pratiquement imperméable à l'eau (formation de flaques d'eau, de nids de poule, …)

    Avec les plaques nidagravel® , il n'est plus nécessaire d'utiliser des types de graviers renfermant de la poussière de gravier (= diamètre 0) qui se fixent d'eux-mêmes.

    Retour vers le haut

  3. Comment les plaques nidagravel® empêchent-elles la croissance de mauvaises herbes?

    Par temps humide, les semences de mauvaises herbes ont tendance à germer lorsqu'elles se retrouvent sur le revêtement de gravier. Ceci est avant tout le cas de graviers provenant de roches calcaires.

    La présence de la toile géotextile entravera toutefois l'enracinement. Il en résulte que les racines de mauvaises herbes se concentreront essentiellement dans les alvéoles des dalles nidagravel®. Etant donné que celles-ci sont parfaitement perméables à l'eau, la plupart des mauvaises herbes manqueront rapidement d'eau par temps sec, de sorte qu'elles se dessécheront et mourront d'elles-mêmes. Le reste de mauvaises herbes peut être éliminé très aisément, étant donné que les racines ne peuvent s'accrocher dans un revêtement de gravier.

    De plus, une fondation à base pierrailles ne constitue pas un bon milieu de culture et de croissance de mauvaises herbes.

    Retour vers le haut

  4. Les plaques nidagravel® sont-elles sensibles à l'usure / vieillissement?

    Circulation

    Lorsqu'une couche supérieure de gravier sépare les plaques nidagravel® des charges mobiles, l'usure des plaques sera minime. Une inspection régulière est par conséquent indispensable afin de garantir la longévité du revêtement

    Conditions climatiques

    • nidagravel® résiste aux UV
    • nidagravel® est insensible au gel

    Terre - humus

    Lorsque les creux dans la couche de gravier sont remplis de terre ou d'humus après un nombre d'années, il peut alors s'avérer nécessaire de remplacer le gravier. Le grand avantage des plaques nidagravel® est que seule la couche supérieure de gravier doit être enlevée et remplacée. Un tout nouveau revêtement est ainsi obtenu à un coût limité.

    Retour vers le haut

  5. Quelle est la situation au niveau d'un mélange ternaire?

    Dans la mesure du possible, une couche de fondation dont la perméabilité à l'eau est supérieure à celle du sol, est utilisée. C'est la raison pour laquelle une fondation à base de pierrailles est fortement conseillée. Dans certaines situations, il est toutefois préférable d'utiliser un mélange ternaire.

    Les plaques nidagravel® conviennent parfaitement pour être posées sur un mélange ternaire:

    • Aspect chimique: absolument aucun problème
    • Aspect mécanique: aucun problème, étant donné qu'un mélange ternaire peut être parfaitement nivelé

    Retour vers le haut

  6. Le système de plaques nidagravel® est-il respectueux de l'environnement?

    nidagravel® est composé du polypropylène 100 % recyclable.

    Lors de la production:

    • Plus de la moitié du matériau provient de polypropylène recyclé
    • Le polypropylène est un produit chimiquement interne: aucune pollution de l'environnement
    • La structure légère des plaques nidagravel® permet de limiter les quantités d'énergie utilisée en vue de la production et du transport

    Après la pose:

    • 100 % perméable à l'eau
    • Prévient les inondations
    • Maintien du niveau des eaux souterraines
    • La toile géotextile du côté inférieur des plaques empêche les semences de mauvaises herbes de parvenir et de germer dans le sol (utilisation de moins d'herbicides)

    Retour vers le haut

  7. Comment entretenir le revêtement de gravier des plaques nidagravel®?

    Après la pose des plaques nidagravel® et du revêtement de gravier, il est conseillé d'inspecter régulièrement la couche supérieure, c'est-à-dire la couche de gravier dépassant de 1 à 2 cm le dessus des dalles nidagravel®. La fonction de la couche supérieure est d'empêcher un contact direct entre des charges mobiles et les plaques nidagravel® et de rendre en même temps les dalles invisibles.

    Au cours de la période qui suit immédiatement la pose, le gravier se tassera suite à un compactage naturel, de sorte que les plaques nidagravel® risquent de devenir apparentes. Dans ce cas, pour des raisons esthétiques ainsi que fonctionnelles, la couche de gravier doit être complétée. Lors d'un passage régulier sur le revêtement, il est conseillé d'égaliser de temps à autre la couche supérieure. Ce travail peut être réalisé très rapidement à l'aide d'un râteau à fines dents ou d'un racloir.

    Retour vers le haut

  8. Quelle est la quantité de gravier nécessaire par m²?

    Le gravier a généralement une masse volumique de 1600 kg/m³. Une couche de gravier de 5 cm est toujours nécessaire. En d'autres termes, 1600 * 0,05 = 80 kg/m².

    Demandez toujours à votre grossiste qu'il vous précise la masse volumique du gravier.

    Retour vers le haut

  9. Quelques conseils concernant le gravier

    Le diamètre en millimètres des granulats est exprimé avec le type, exemple: dolomite 5/15.
    Il existe également du concassé avec un diamètre débutant à 0 mm, exemple: dolomite 0/5.

    Dans l’utilisation de ces produits il est important de noter que:

    • Les petits granulats risquent de coller sous les chaussures en cas d’humidité.
    • La poussière se forme pendant les périodes de sécheresse.
    • La perméabilité diminue dans le temps avec le compactage naturel.
    • Le remplissage répétitif sera obligatoire afin de garder le sol circulable et esthétique.

    On conseille donc:

    • Eviter l'usage du diamètre debutant à 0mm, exemple: dolomite
    • Gravier d'origine dur pour éviter le risque de pulvérisation.
    • Un diamètre entre 4 et 16 mm.

    Plus de 600 bon sortes de gravier disponible. Contactez-nous ou votre distributeur du gravier pour vous assister dans cette matière.

    Retour vers le haut

  10. Quelle est la fonction de la toile géotextile?

    Une toile géotextile est collée du côté inférieur des dalles nidagravel®. Celle-ci remplit une double fonction.

    • D'une part, la toile géotextile empêche le gravier de parvenir sous les dalles, car cela provoquerait un soulèvement des dalles au fil du temps.
    • D'autre part, la toile géotextile sert de protection contre les racines et empêche en même temps l'enracinement de mauvaises herbes.

    Attention: les mauvaises herbes ne proviennent pas toujours du sol. Des mauvaises herbes apparaissent en effet le plus souvent suite à la présence de semences sur le revêtement (apportées par le vent, perdues par les oiseaux, …). Dans un sol humide associé à un gravier provenant de roches calcaires, ces semences germeront inévitablement. Le gravier ne constitue toutefois pas un bon milieu de culture et de croissance de mauvaises herbes. Les racines se concentreront essentiellement dans les alvéoles des dalles nidagravel®, étant donné que la toile géotextile entrave l'enracinement plus profondément dans le sol. Au cours de la première période de temps sec qui suit, les mauvaises herbes se dessécheront rapidement et mourront d'elles-mêmes suite à un manque d'eau, vu que le gravier associé à la structure alvéolaire assure un bon drainage de l'eau.

    La toile géotextile dépasse d'un des deux côtés des plaques nidagravel® et est placée directement sous les dalles voisines, de façon à empêcher le gravier de s'infiltrer sous les plaques par les joints entre celles-ci.

    Retour vers le haut

  11. Quel est l'effet de sels de déneigement?

    Contrairement à des dalles de gazon, les sels de déneigement n'ont aucun effet négatif sur un revêtement de gravier pour dalles nidagravel®. Lors de l'utilisation d'un chasse-neige, il y a lieu de veiller à ne pas racler en même temps la couche supérieure de gravier. Il est préférable de déblayer la neige jusqu'environ trois centimètres au-dessus des dalles nidagravel®, puis d'épandre un sel de déneigement.

    Retour vers le haut

  12. Quel calibre de gravier faut-il utiliser?

    En ce qui concerne la fraction du calibre minimum, il est conseillé de ne pas utiliser un gravier dont le calibre est inférieur à 4 mm (les fines fractions de gravier collent aisément aux chaussures par temps humide).

    En ce qui concerne la fraction du calibre maximum, il est conseillé de ne pas utiliser un gravier dont le calibre est supérieur à 22 mm (le type de gravier utilisé doit pouvoir se compacter aisément dans les alvéoles des dalles).

    Retour vers le haut